À LA VITESSE DU DÉSIR

2017. Automobile, béton armé, ailante 300 × 250 × 160 cm À la vitesse du désir est une sculpture qui évolue sur la durée de vie de l’artist-run-space Wonder/Liebert. Un large trou est d’abord creusé sans ambage dans l’espace d’exposition, une voiture y est projetée, son moteur immergé de béton. Le châssis de la voiture est ensuite découpé pour permettre un accès à la terre subjacente pour y faire pousser une Ailanthus Altissima, mauvaise herbe typique des terrains vagues.